L'info Cerelloise

L'info Cerelloise

Réunion publique juillet 2017

Comme annoncé dans le bulletin municipal de Cerelles, le samedi premier juillet 2017, monsieur le Maire à tenu une réunion publique. Devant une quarantaine de Cerellois qu’il a remercié de leur présence, il a présenté le plan de la réunion :

 

1°) Un point budgétaire des finances de la commune

 

2°) Présentation des projets qui vont se concrétiser d’ici quelques mois.

  • Résidence seniors
  • Lotissement de l’orée du bois
  • Constructions route de Beaumont la Ronce
  • Constructions derrière le cimetière.

Les finances 

 

 La première partie de l'exposé n’a pas présenté de difficulté particulière, les chiffres étant pour la plus part conformes à une situation de mi parcours. Vous pouvez à l’aide du tableau joint vous en faire une idée précise.  

 Les Projets 

 

Conscient de l’intérêt présenté par le projet de « résidence senior », il a préféré aborder ce sujet en dernier.

 

Le projet derrière le cimetière

Il rappelle que ce terrain était réservé à l’agrandissement du cimetière, mais il fait le constat :

  • que ce dernier sous son impulsion a déjà été agrandi.
  • Il ajoute que la réglementation qui a été modifiée a fixé des durées d’occupation des terrains alloués aux sépultures à 30 ans (renouvelable) supprimant la notion de perpétuité et centennale. De ce fait, il est nécessaire de mettre à jour la situation des sépultures. Il estime à 130 le nombre de parcelles à relever (à libérer).
  • Il précise que de plus en plus de gens ont recours à la crémation ce qui nécessite moins de place.

Il précise que l’interdiction faite de sortir sur le CD 28 et qui compliquait la mise en construction de ce terrain à été levée. 

 

Vue du projet tel qu'il a été présenté lors du CM du 25 octobre 2016.

A cette date, la sortie sur le CD 28 n'était pas possible.

  

Modification des infrastructures électriques

 

M.  le Maire précise que ce terrain est traversé par une ligne électrique. Il en profite pour informer son auditoire que les lignes de transport électrique seront au cours des années qui viennent enterrées de façon à suivre les voies de circulation et de ne plus traverser les terrains comme c’est le cas actuellement.

 

Lotissement de l’Orée du bois

 

Ce lotissement de 17 maisons sur des terrains d’environ 550 m2, mis en commercialisation par Negocim devrait débuter au mois de septembre 2017. Selon le commercial déjà 8 terrains seraient vendus. Dans ce lotissement trois logements sont réservés au titre des logements à loyers modérés.

Vue du projet tel qu'il a été présenté au CM du 25 octobre 2016.

 

 Plan du lotissement (permis de lotir)

 

 

Constructions route de Beaumont (rues Commallère et Filonière)

Les constructions devraient débuter au cours du deuxième semestre 2017.

 

Plans tels qu'ils ont été présentés au CM le 25 octobre 2016 

Aménagement de la rue du Gué Bolin

 

M. le Maire indique que la voirie a été goudronnée du carrefour de la croix au lotissement Ragueneau. Sur interrogation il précise qu’un trottoir sera bientôt réalisé et qu’il sera doublé d’une piste cyclable.

 

Résidence Seniors

 

Il est une nouvelle très dommageable qu’un plan de masse présentant le projet ne soit pas présenté. Lui seul peut donner une idée de l’urbanisation proposée.

 

M. Reille rappelle que ce projet va nécessiter une modification du PLU et surtout de son PADD. Il demande si une étude d’impact a été réalisée. Il relève le défaut de présentation du plan d’implantation par le promoteur.

 

M. le Maire nous explique la genèse de cette affaire. Le projet était effectivement destiné à Beaumont la Ronce, les permis de construire étaient acceptés. Pour des raisons financières et de délais de temps qu’impliquaient des fouilles archéologiques, non prévues au départ, à incité les initiateurs du projet (28 investisseurs) à trouver une solution alternative. C’est ainsi que Cerelles a été impliqué.

Notre PLU était dans sa phase finale, il n’était pas concevable de le bloquer en vue d’un hypothétique projet. C’est pour cela que ce projet va nécessiter une modification assujettie à une enquête publique.

 

Une personne présente demande qu’elles sont les chances de voir aboutir ce projet à Cerelles ?

 

M. le Maire estime à plus de 50% la réussite de ce projet. Mme Grosbois pense que ce pourcentage peut être raisonnablement surévalué étant donné que les personnes publiques associées qui ont été contactées n’émettent pas d’avis défavorable.

M. Reille émet une réserve à cet avis verbal et précise que tous n’ont pas été contactés.

M. le Maire explique qu’un dossier va être constitué et que le projet sera présenté aux personnes publiques associées ainsi qu’à une enquête publique, il estime la durée de ce formalisme à environ 8 mois.

Mme Grosbois souligne qu’il ne s’agit pas d’une volonté d’urbaniser mais de mettre en place un projet d’intérêt public.

 

Au cours de la réunion il ne s’est pas élevé de voix franchement contre le projet, seulement des inquiétudes :

 

Pour répondre à une demande concernant les exigences éventuelles des constructeurs, M. le Maire précise que les investisseurs ont déjà été informés que c’est la commune qui décidera en dernier recours (permis de construire). Il souligne que les bureaux d’études sont entrain de travailler sur les plans.

Mme Grosbois précise qu’ils devront se conformer aux directives du PLU. Elle indique que sa modification coûtera à la commune 3 200 euros et que ce sera le seul engagement financier de la commune de Cerelles.

La durée des travaux est estimée à 8 mois.

 

M. Langevin regrette que lors de l’enquête publique la commissaire l'ait assuré que ce terrain n’était pas constructible, car en zone agricole.

Mme Grosbois répond qu’effectivement c’était la situation du moment. Mais elle précise qu’en principe le lotissement des Fossettes devait se développer sur ce terrain dans une deuxième tranche. Pour elle, à terme  ce terrain avait vocation à être urbanisé.

 

M. Foulon regrette qu’en raison de la vindicte populaire la municipalité ait abandonné son projet de logements à loyers modérés au Petit Vouvray. Il demande si de tels logements sont prévus et qu’elles seront les retombées sur Cerelles, qu’elle est la masse salariale ?

Mme Grosbois indique que les équipements sportifs seront accessibles aux Cerellois ainsi que la maison médicale. Elle précise que c’est la commune qui décidera de sa composition.

 

Un participant «  il ne faut pas avoir de vision de l’avenir que de s’opposer à un tel projet »

 

M. Foulon demande s’il s’agit d’une maison de retraite ou d’une résidence seniors ?

 

M. le Maire précise qu’il s’agit d’une structure privée et que seuls les investisseurs déboursent de l'argent.

 

Une personne demande si la station d’épuration de Cerelles est capable de supporter cette charge de population notamment avec la création d'une piscine.

 

M. le Maire est affirmatif, la station a un débit suffisant. Elle est faite pour 1 800 équivalents habitants. Actuellement elle a un taux d’exploitation de seulement 30%. Il rappelle que cette compétence va être transférée à la communauté de communes en 2020.

 

M.Reille demande si en raison de la notoriété du site de Châtenay qui a appartenu aux moines de Saint Julien des recherches ne seront pas là aussi obligatoires ?

 

Mme Grosbois indique que les investisseurs ont pensé à cela puisque l’achat du terrain va se faire en deux parties afin de ne pas se trouver dans des limites administratives contraignantes.

 

Il est demandé si les pompes de relevage seront d’un débit suffisant pour alimenter ce site ?

 

M. le Maire répond que s’il faut les modifier, ce sera à la charge de l’investisseur. Il est également précisé que le syndicat à un budget et qu'il pourrait éventuellement participer.

 

L’aménagement du CD 28 inquiète, certains pensent qu’il faudra aménager des trottoirs. 

 

Transports urbains

 

M. le Maire évoque des transformations au carrefour de Langennerie afin de créer un parking relais ce qui pense t’il serait de nature à modifier le trajet de fil bleu.

Il pense que dans un avenir proche la métropole de Tours devrait s'élargir et que Cerelles pourrait bien en profiter. 

 

Conventions

 

M. le Maire a évoqué la possibilité d’établir des conventions avec l’établissement privé afin de garantir les intérêts de Cerelles et des habitants.

 

Les jeunes du village

 

Interrogé par une mère de famille pour savoir ce qui sera mis en place pour les jeunes du village, M. le Maire s’est déclaré déçu par l’attitude de certains jeunes adultes. Ils tenaient des propos raisonnables lors de la réunion qu’il a organisée, mais malheureusement ils ne les mettent pas en adéquation avec leurs actes.

 

Premier adjoint

 

M. Foulon dit avoir remarqué à la lecture des comptes-rendus des conseils municipaux, que le premier adjoint M. Macé était très souvent absent.

M. le Maire rétorque qu’il est en stage de reconvention et qu’il aurait bien voulu être présent lors de la réunion du conseil municipal qui s'esttenue le 30 juin 2017 (la veille).

 

 Renseignements complémentaires sur la résidence senior (cliquez sur les liens)

 

 

 

 

Réunion du conseil municipal du 20 juin 2017

Résidence senior à Cerelles



05/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres